Pour célébrer notre 15e anniversaire, on avait envie de mettre de l’avant des employés de notre studio. Des gens qui ne sont pas souvent dans le spotlight, mais dont l’impact est indéniable dans la création de nos jeux. De cette idée est née l’initiative 12 devs en 12 mois. Jusqu’à la fin 2020, vous ferez la connaissance de 12 développeurs talentueux et sympathiques.

Ce mois-ci, apprenez-en davantage sur Josiane Morel, lead technique depuis 10 ans chez Ubisoft.

Bonne lecture!

//

QUEL EST TON MEILLEUR SOUVENIR UBI?

Oh, j’en ai plusieurs! Mon premier party de Noël, la satisfaction de lancer de nouveaux jeux, la découverte de notre nouveau studio de Québec à son ouverture et d’agréables dîners entre amis. Aussi, j’adore voir des juniors évoluer pour devenir de fantastiques collègues!

QU’EST-CE QUI T’A MENÉ VERS L’INDUSTRIE DU JEU VIDÉO?

Le hasard! J’aime les défis qu’apporte le développement de jeux vidéos et l’atmosphère ludique d’un studio de jeu, mais en tant que non-gamer, je ne me destinais pas du tout à me retrouver ici!

QUEL A ÉTÉ LE PLUS BEAU PROJET SUR LEQUEL TU AS TRAVAILLÉ?

Je suis obligée d’en nommer deux, pour deux raisons différentes. My Word Coach, à Montréal, était mon premier projet. J’y suis restée attachée parce que la core team était merveilleuse et que je m’y suis fait beaucoup d’amis. Par contre, la consécration, c’était sans contredit Assassin’s Creed Odyssey. Sa durée, sa taille, ses défis, et l’expansion hallucinante (autant en quantité qu’en qualité!) de mon équipe proche, en ont fait un projet mémorable.

15 ANS, ÇA PASSE VITE! TU FAISAIS QUOI EN 2005?

J’étais à l’université à Sherbrooke et je travaillais beaucoup trop…

QU’EST-CE QUI TE MOTIVE À TE LEVER LE MATIN?

Aller prendre mon café de 7h avec mes collègues lève-tôt! Mais plus sérieusement, pouvoir travailler sur du code qui va contribuer à améliorer le moteur sur lequel je travaille de façon durable et aider mes collègues à travailler de façon plus efficace. Sans oublier de mieux informer et résoudre des mystères (parce que la chasse aux bogues, ça s’apparente souvent à du travail de détective…).

À TON AVIS, UBISOFT QUÉBEC NE SERAIT PAS UBISOFT QUÉBEC SANS…

Les gens qui y travaillent, bien sûr!

NOMME UN COLLÈGUE QUI T’INSPIRE. POURQUOI?

Mes Valentin! (Oui oui, j’en ai 2 sur mon équipe!) L’un par sa combinaison de calme inébranlable et de solidité technique, l’autre par son talent brut et sa faim constante de s’améliorer!

QU’EST-CE QUI EST LE PLUS GRATIFIANT DE TON MÉTIER?

Apprendre à quelqu’un quelque chose qui va lui servir tous les jours et la satisfaction de pouvoir parfois régler dès 7h du matin un problème qui aurait autrement paralysé la production pendant la moitié d’une journée.

ON PARLE SOUVENT DE LA VIBE UBISOFT QUÉBEC. DÉCRIS CETTE VIBE EN 3 MOTS.

Ish… toute une question ça… Je suis sans mots!

C’ÉTAIT QUOI TA TOUNE EN 2005?

« Affirmation » de Savage Garden!

C’ÉTAIT QUOI TON JEU VIDÉO EN 2005?

Aucun! Je ne joue pas à des jeux vidéos! 

UBISOFT QUÉBEC DANS 15 ANS, ÇA VA RESSEMBLER À QUOI?

On va être les rois du monde, bien sûr!