En 2017, Ubisoft a inauguré la Série Indie, une compétition annuelle destinée aux studios indépendants du Québec et de l’Ontario qui vise à offrir des prix en argent, du mentorat, des outils créatifs et marketing ainsi que des conseils financiers pour décupler le succès de ces studios et de leurs jeux. Cette compétition est réalisée en partenariat avec Banque Nationale et des experts de l’industrie.

Lors de l’édition 2018 au printemps dernier, le jeu Aftercharge de Chainsawesome Games s’est mérité le prix Coup de cœur! Ce dernier atterrira sur les tablettes le 10 janvier 2019..

Aftercharge

Des robots invisibles dans l’espace, des lasers, des explosions et du jeu compétitif en ligne multiplateforme : c’est la réponse québécoise indépendante aux shooters dynamiques qui dominent le monde du multijoueur. Dans une ère où les technologies de jeu en ligne donnent accès à une myriade de possibilités, le studio indépendant Chainsawesome Games basé à Québec arrive avec un tout nouvel opus multijoueur 3 contre 3 aussi révolutionnaire qu’exaltant : Aftercharge. Le projet à saveur eSport gagnant du prix coup de cœur du jury à la dernière édition de la Série Indie présentée par Banque Nationale (25 000$ de financement et une collaboration avec des ressources-conseil technique d’Ubisoft) est maintenant à la veille de son lancement.

Dans une atmosphère intergalactique futuriste, les joueurs devront assumer le rôle de robots attaquants invisibles ou de robots défendeurs indestructibles afin de détruire ou protéger les six objectifs. La formule de matchs 3 v 3 rapides et dynamiques dans de petits environnements promet un maximum d’action pour les braves voulant s’aventurer dans cet univers surréel. Aftercharge fait aussi partie des rares jeux offrant l’option du multiplateforme. Les joueurs sur la Nintendo Switch comme sur Xbox One et PC pourront donc s’affronter dans une même partie de façon fonctionnelle.

Visuel d'Aftercharge

Un projet spontané qui a fait boule de neige

Bien que le studio en soit maintenant à sa troisième année de production sur Aftercharge, le projet n’a pas vu le jour de façon conventionnelle. En effet, ce dernier est plutôt né lors de la participation des fondateurs Jean-Simon Otis, David Paré et Jade Bélanger à l’édition 2015 du Pixel Challenge, un « game jam » se déroulant dans la ville de Québec au cours duquel des petites équipes de développeurs doivent créer un jeu en 48 heures. Ayant déjà en tête le concept d’un multijoueur asymétrique plaçant en conflit des robots invisibles et des humanoïdes indestructibles, l’équipe fut loin de terminer le concours avec un jeu aussi peaufiné que celui qui sortira après-demain. Par contre, les mécaniques et concepts de jeu furent assez efficaces pour que l’équipe tire une conclusion : l’idée fonctionne et engendre un jeu exaltant. C’est alors en construisant sur cette base que les développeurs ont créé ce qui est maintenant l’un des jeux indie les plus anticipés de l’année.

Motivés par ce concept solide, Chainsawesome a commencé le développement en 2016 avec une équipe de six développeurs et artistes. En 2019, le studio compte maintenant dix employés à temps plein à son arsenal. À cela s’ajoutent deux autres développeurs à temps partiel travaillant pour des studios indépendants différents aussi basés à Québec. Chainsawesome est non seulement un exemple du débordement de talent local dans le domaine du jeu vidéo, mais aussi une preuve de collaboration réelle entre les différents studios indépendants québécois.

Le flair pour l’innovation des membres de l’équipe Chainsawesome ne se limite pas à la façon dont ils approchent leurs jeux ou à la manière dont ils gèrent leurs ressources, mais transparaît aussi à travers leurs choix de canaux de distribution. En effet, Aftercharge sera parmi les premiers jeux indépendants québécois auto publiés à être disponible sur le Xbox Gamepass, le nouveau service mensuel d’accès à des jeux vidéo en ligne de Microsoft. Cela représente une opportunité indéniable pour le studio d’atteindre un nombre maximal de joueurs avec leur nouvel opus sans faire de compromis sur la qualité et l’originalité de celui-ci.

Équipe de Chainsawesome Games.

Pas une réinvention… mais presque!

Tous de grands fans de jeux multijoueurs, les développeurs d’Aftercharge ont approché le genre en conservant un œil expérimenté et innovateur. Laurent Mercure, chef des communications chez Chainsawesome, explique la volonté du studio de présenter une offre plus équilibrée aux adeptes de multijoueur asymétrique :

« On jouait tous beaucoup à Evolve (le shooter 4 contre 1 publié par 2kGames en 2015) à cette époque. Le problème avec un jeu de 4 soldats contre un gros monstre super puissant, c’est que tout le monde voulait toujours être le monstre. En fait, c’est le problème avec beaucoup de multijoueurs asymétriques : il y a souvent un côté plus cool que l’autre. On s’est donc dit qu’on voulait faire un jeu dans ce style, mais rendre les deux rôles aussi excitants l’un que l’autre pour le joueur. »

Une partie de la mission du studio était aussi de rendre le style shooter multijoueur plus accessible et léger. Voulant s’éloigner de l’atmosphère hardcore de certains shooters avec de longues parties et des environnements immenses, Aftercharge opte plutôt pour une priorisation de l’action constante sur une courte période. En résultent donc des parties de trois minutes dans des maps condensées durant lesquelles le joueur n’a jamais le temps de s’ennuyer. Laurent, générant la perplexité chez certains, aime comparer Aftercharge au succès indie de 2015 Rocket League. La comparaison avec un jeu de soccer géant et de voitures volantes peut sembler a priori loufoque. Pourtant, après avoir joué, il devient évident que l’aspect rythmique extrêmement rapide du 3 contre 3 et l’atmosphère ludique et exaltante sont véritablement des piliers que les deux projets ont en commun, et la comparaison n’a plus l’air si lointaine.

Combinant donc habilement un équilibre inégalé dans les shooters asymétriques avec une nature plus légère et rapide que les jeux du même genre, les développeurs de chez Chainsawesome ont certainement déniché une formule gagnante. Ubisoft est fier d’avoir pu honorer Aftercharge de son prix coup de cœur du jury dans sa dernière édition de la Série Indie. Avec de la créativité et de l’innovation aussi abondantes dans ses bureaux à Québec, il est clair que ce studio bien de chez nous sera à surveiller dans les années à venir.

Aftercharge sera disponible sur PC et Xbox One dès le 10 janvier, et sur Nintendo Switch plus tard en 2019.

Accédez dès maintenant à la page Steam d’Aftercharge.