Les filles, on code ! Tel était le mot d’ordre de l’événement Le Code des Filles, présenté par Ubisoft Québec le 6 avril dernier à Laurier Québec. Organisé par des étudiantes du Collège François-de-Laval, l’événement se voulait une façon de plus d’inviter les filles à prendre part à la transformation technologique en cours, en les initiant à la programmation.

Grâce au support d’Ubisoft Québec et de son programme Ubisoft Éducation, les organisatrices ont pu augmenter l’ampleur de l’événement et permettre à plus de jeunes filles d’y participer.

Pour la directrice générale du studio, Andrée Cossette, cette collaboration était naturelle.

« C’était important pour nous d’appuyer ces jeunes filles aussi inspirantes et déterminées. Elles sont un exemple de ce que cette génération a dans le ventre. Avec le rassemblement qu’elles ont créé, elles ont pu rendre le codage encore plus accessible aux adolescentes et les inspirer. La diversité, sous toutes ses formes, ne peut que nous rendre meilleurs et nous amener plus loin. »

Le code des filles

Andrée a d’ailleurs pu apporter son grain de sel à l’événement en participant à quelques-unes des activités avec sa fille.

Le code des filles

Le public présent a aussi eu droit à quelques surprises au kiosque Ubisoft, en plus de pouvoir jouer à Just Dance et au Discovery Tour d’Assassin’s Creed Origins.

Le code des filles

La journée s’est terminée en force alors que notre spécialiste des acquisitions de talents, Émilie Arsenault, a livré un message d’espoir aux participantes avant de procéder au tirage au sort d’un prix de participation offert par Ubisoft Québec.

Le code des filles

S’initier et s’inspirer

Au cours de cette journée, plusieurs activités étaient organisées pour permettre aux filles de découvrir la programmation à l’aide de robots et du logiciel Scratch.

Le code des filles

Les jeunes programmeuses ont également pu assister à plusieurs conférences pour en apprendre davantage sur le monde des technologies et sur le parcours de femmes inspirantes.

Sarah Dugloud, programmeuse gameplay chez Ubisoft Québec, a participé au panel des femmes en devenir, une discussion regroupant cinq jeunes professionnelles en informatique.

« Je suis très heureuse de voir l’engouement que les jeunes filles ont pour les nouvelles technologies, et de pouvoir leur partager ma passion pour la programmation. Aujourd’hui, les femmes sont sous-représentées dans ce domaine, alors que c’est un métier d’avenir accessible à tous. En tant que femme dans l’industrie, je pense qu’il est important de démontrer aux générations futures que la programmation est un métier pour tous et toutes et que les filles aussi peuvent le faire ! »

Le code des filles

Les participants ont aussi pu participer au défi des générations, une compétition lors de laquelle des équipes de trois personnes ont dû résoudre un problème avec Scratch. Notre chef de projet informatique, Valérie Méthot, faisait d’ailleurs partie du jury chargé de la lourde tâche de déterminer l’équipe gagnante.

Le code des filles

Si j’étais programmeuse, voici le projet que je développerais pour aider la société

L’événement est peut-être terminé, mais la célébration de la programmation au féminin, elle, ne fait que commencer ! D’ailleurs, les filles de 5 à 18 ans sont toujours invitées à participer au concours Si j’étais programmeuse, voici le projet que je développerais pour aider la société. En présentant son idée au www.lcdf.ca/concours d’ici le 24 mai, votre fille pourrait remporter une carte-cadeau de 200 $ chez Laurier Québec, gracieuseté d’Ubisoft Québec dans le cadre du programme Ubisoft Éducation.