Bien que le 15e anniversaire soit aujourd’hui derrière nous, on n’arrête pas d’avoir des employés hors du commun pour autant. Des gens qui ne sont pas souvent dans le spotlight, mais dont l’impact est indéniable dans la création de nos jeux. C’est pourquoi nous avons décidé de nous lancer dans une deuxième édition de 12 devs en 12 mois. Jusqu’à mars 2022, vous ferez la connaissance de 12 talentueux et sympathiques membres de notre équipe.

Nous vous présentons cette semaine MARIE-PIERRE DYOTTE, Productrice, parmi nous depuis maintenant 19 ans.

Bonne lecture!

//

DÉCRIS TON MÉTIER EN UN GIF.

QUEL EST TON MEILLEUR SOUVENIR UBI?

Oh j’en ai plusieurs, des beaux souvenirs! La campagne de communication d’Assassin’s Creed Odyssey demeure toutefois dans mon top, avec un lancement à l’E3 en juin 2018, où on a clôturé la conférence Ubisoft avec un segment impeccable. Ce fut un grand moment de fierté suite auquel on a connu un super beau buzz autour du jeu.

QU’EST-CE QUI T’A MENÉ VERS L’INDUSTRIE DU JEU VIDÉO?

Initialement, c’était un mixte entre un grand intérêt pour la recherche utilisateur et le monde du divertissement. J’ai commencé en tant que stagiaire dans le département marketing à Montréal où j’ai contribué à la mise en place du département de Playtest, qu’on appelle aujourd’hui le département de recherche utilisateur. Au fil des ans, j’ai relevé plusieurs défis et 19 ans plus tard je m’y plais toujours.

QUEL A ÉTÉ LE PLUS BEAU PROJET SUR LEQUEL TU AS TRAVAILLÉ?

Encore là, c’est vraiment difficile de n’en nommer qu’un. J’ai eu le privilège de travailler sur plusieurs projets et j’ai toujours appris énormément. Assassin’s Creed Syndicate et Assassin’s Creed Odyssey nous ont vraiment permis de nous dépasser comme studio.

Je dois admettre toutefois que Immortals Fenyx Rising a une place particulière dans mon cœur et je suis extrêmement fière de ce que nous avons accompli dans un contexte rempli de défis, incluant une pandémie. Je pense que nous avons vraiment réussi à créer quelque chose d’unique.

QU’EST-CE QUE TU AIMES LE PLUS DU TÉLÉTRAVAIL? QU’EST-CE QUE TU AIMES LE MOINS?

Ce que j’aime le plus est probablement de sauver du temps en déplacement et aussi le confort de pouvoir travailler en leggings et en pantoufle.

Ce que j’aime le moins, c’est de porter un casque d’écoute toute la journée, d’être constamment devant l’ordinateur, de ne pas avoir d’échanges informels et improvisés avec mes collègues.

SI TU AVAIS UN CONSEIL À DONNER À UNE PERSONNE QUI AIMERAIT FAIRE LE MÊME MÉTIER QUE TOI, ÇA SERAIT QUOI?

Je pense que plusieurs parcours et profils peuvent mener vers le rôle de Producteur·rice. Il faut surtout avoir envie de relever ce défi, être passionné·e par les produits que nous créons, avoir une bonne compréhension des différents enjeux de création et de production, ainsi que des attentes de toutes les parties prenantes. Il faut également développer ses compétences en gestion d’équipe. Surtout, il faut se faire confiance en son équipe et s’entourer de gens exceptionnels qui ont des forces complémentaires aux nôtres.

QUEL·LE COLLÈGE T’A MARQUÉ DANS LA DERNIÈRE ANNÉE ET POURQUOI?

Plusieurs collègues m’ont marqué positivement par leur courage, leur flexibilité, leur résilience. Puisque je dois faire un choix, je vais prendre Karl Onnée, nouvellement Producteur au studio qui a sauté à pieds joints dans ce rôle rempli de beaux défis et qui a su mener son équipe avec brio dans les étapes les plus récentes de son projet. Bravo, Karl, et surtout garde ce bel humour et conserve cet optimisme qui te distingue.

QU’EST-CE QUI TE PASSIONNE À L’EXTÉRIEUR DU TRAVAIL?

Les voyages, le plein air, la lecture, les jeux de société, les jeux vidéo.

QU’EST-CE QUE LE TÉLÉTRAVAIL T’A PERMIS DE DÉCOUVRIR SUR TOI-MÊME?

Que j’ai un énorme besoin de socialiser, ça me nourrit énormément les échanges, les pauses café, les sorties au resto.

QU’EST-CE QUE T’AS LE PLUS HÂTE DE RETROUVER AU STUDIO?

Vous chers collègues…..Et un peu le pop corn.

[LA QUESTION DE SCOTT] QU’EST-CE QUI TE FAIT PLEURER DE JOIE?

J’ai la larme facile en général. L’arrivée d’un bébé dans mon entourage me tire assurément les larmes. Les témoignages d’amour de mes enfants assurément. Je ris souvent aux larmes également et ça m’apporte beaucoup de joie. smiley

QUELLE QUESTION POSERAIS-TU AU PROCHAIN PARTICIPANT DU 12DEVSEN12MOIS?

As-tu une découverte récente, un coup de cœur divertissement (série, film, jeu) à nous partager?