Pour célébrer notre 15e anniversaire, on avait envie de mettre de l’avant des employés de notre studio. Des gens qui ne sont pas souvent dans le spotlight, mais dont l’impact est indéniable dans la création de nos jeux. De cette idée est née l’initiative 12 devs en 12 mois. Jusqu’à la fin 2020, vous ferez la connaissance de 12 développeurs talentueux et sympathiques.

Ce mois-ci, apprenez-en davantage sur Jean-Christophe Gagnon, Directeur du laboratoire de recherche utilisateur chez Ubisoft Québec.

Bonne lecture!

//

QUEL EST TON MEILLEUR SOUVENIR UBI?

Difficile à dire il y en a beaucoup. Je crois que ma première journée a été marquante. Passant d’une compagnie de jeu à une autre je me demandais si j’allais y retrouver le même genre d’individus passionnés et intéressants. Dans les 15 minutes suivant mon arrivée, j’ai croisé un type aux cheveux longs, nu-bas avec un t-shirt de Megadeth qui se promenait en chantant dans le studio, un pied de céleri complet à la main en offrant des branches au hasard autour de lui. La table était mise.

QU’EST-CE QUI T’AS MENÉ VERS L’INDUSTRIE DU JEU VIDÉO?

Le jeu m’a toujours intéressé pour le produit, mais aussi pour son industrie. J’ai toujours eu autant de plaisir à suivre le E3 et les nouvelles de l’industrie que de jouer aux dernières sorties. Ayant un background en administration marketing, j’y voyais également des opportunités à saisir dans une industrie si jeune et florissante.

QUEL A ÉTÉ LE PLUS BEAU PROJET SUR LEQUEL TU AS TRAVAILLÉ?

Assassin’s Creed Syndicate aura toujours une place particulière étant donné que c’est avec ce jeu que nous sommes passés dans la cour des grands. PowerUp Heroes a également été riche en défis. De voir des familles se déchirer sous nos yeux dans un jeu de combat sur Kinect à l’époque où la technologie était encore capricieuse nous a fait vivre des moments hors de l’ordinaire au Lab.

15 ANS, ÇA PASSE VITE! TU FAISAIS QUOI EN 2005?

J’étais gérant d’un cinéma et assistant gérant d’un autre cinéma pendant mes études en administration (j’ai aussi été portier et projectionniste plus tôt). J’étais aussi à la tête d’un fight club et d’un bar clandestin, mais c’est une histoire pour plus tard…

QU’EST-CE QUI TE MOTIVE À TE LEVER LE MATIN?

Clairement le besoin d’aller aux toilettes… Dans le genre motivation, il n’existe pas mieux.

À TON AVIS, UBISOFT QUÉBEC NE SERAIT PAS UBISOFT QUÉBEC SANS…

L’esprit de compétition sain qui nous pousse constamment à vouloir faire mieux que les autres studios.

Catherine Grenier qui fait de la déco et aménagement tellement géniale au studio que j’ai l’impression de vivre dans un crack house quand je reviens chez moi.

Le IT qui te connaît par ton nom et qui te jase de la migration des oursins en eau douce quand il vient résoudre tous tes problèmes 4 minutes après l’ouverture de ton ticket.

L’équipe des coms à qui tu demandes un coup de main pour recruter des participants de playtest et qui te book des entrevues à Radio-Canada et dans 3 radios la semaine d’après.

Une équipe des finances avec qui tu as le goût d’avoir des réunions pour parler de gros cash!

Je pense que vous saisissez le message … Ce sont les gens aussi merveilleux que compétents qui font d’Ubisoft Québec ce qu’il est.

NOMME UN COLLÈGUE QUI T’INSPIRE. POURQUOI?

Les membres de mon équipe m’inspirent énormément. C’est avec eux que nous passons à travers tous les défis qu’apporte le boulot. Ils réussissent à naviguer à travers toutes sortes de situations avec le sourire et ont le désir constant d’aider leurs collègues. Il y a aussi Jeff Skalski. Le gars a travaillé sur Ultima Online avec Lord British lui-même! Je ne veux pas dire qu’il est vieux *tousse*, simplement qu’il a collaboré à un des jeux qui m’a amené dans cette industrie.

QU’EST-CE QUI EST LE PLUS GRATIFIANT DE TON MÉTIER?

Quand des joueurs viennent au Lab pour essayer un jeu en cours de production et qu’ils ont le souffle coupé par ce qu’ils ont sous les yeux. De voir nos méthodes en recherche utilisateurs et en analyse de données en constante évolution et de constater que nous n’avons pas à rougir face aux autres géants du jeu vidéo.

ON PARLE SOUVENT DE LA VIBE UBISOFT QUÉBEC. DÉCRIS CETTE VIBE EN 3 MOTS.

Proximité, créativité et réactivité.

C’ÉTAIT QUOI TA TOUNE EN 2005?

Difficile d’isoler une toune … je ne suis pas un gros écouteux de musique et j’ai toujours écouté de tout. Avoir à choisir je dirais Seventeen Years de Ratatat.

C’ÉTAIT QUOI TON JEU VIDÉO EN 2005?

World of Warcraft. I was in for a ride 😊.

UBISOFT QUÉBEC DANS 15 ANS, ÇA VA RESSEMBLER À QUOI?

Un studio vert avec (presque) 0 déchet, du compost et un jardin sur le toit de l’immeuble.

Des initiatives cool comme des cours d’anglais pour les employés et par les employés sous forme de parties de donjons et dragons avec des DM anglos et des joueurs francos qui tentent d’apprendre.

Un nombre d’employés grandissant, mais aussi des communautés fortes au sein de ceux-ci.

4 projets leads et un UbiNord qui déborde de talent.

Un gars qui se promène en chantant et qui distribue du céleri…